NOUVEAUX MOYENS DE COMMUNICATION à RANDO’S IDF

Décisions du C.A. - 7 juillet 2010


Ce qui ne change pas
 
La newsletter hebdomadaire, que tu connais déjà, sauf si tu as choisi de ne pas t'y abonner. Tu peux changer ce choix à tout moment : Espace Adhérent - Rubrique "mon profil" - Onglet "abonnement aux newsletters". 

Ce qui change, et pourquoi 

L'ancienne liste de diffusion  annuaire@randos.org est remplacée par :
- les newsletters exceptionnelles
- les "petites annonces"
 

L'ancienne liste de diffusion annuaire@randos.org est supprimée

Ceci pour éviter :

  • les messages sans rapport avec nos activités,
  • les utilisations abusives récurrentes (polémique, ou but lucratif),
  • le risque juridique que cela faisait courir à l'association,
  • l'inadéquation technique avec le nouveau site web,
  • et aussi pour alléger le travail des bénévoles.

Internet propose de nombreux espaces d'annonces commerciales ou de débat ; par contre, les moyens de communication de Rando's ne sont pas faits pour ça. Cela convient à l'immense majorité des Rando'siens... mais pas à quelques uns. C'est pourquoi la messagerie sans "modération" devait prendre fin.
 

La newsletter exceptionnelle

Envoyée par un administrateur du site, elle annonce :

  • les activités nécessitant une inscription longtemps à l'avance (activité culturelle, séjour, formation...)
  • les événements particuliers : convocation de l'assemblée générale, fête, Marche des Fiertés...
  • les informations urgentes (activité annulée, changement d'horaire...)

L'animateur (ou l'adhérent) souhaitant communiquer une information à tous, envoie un courriel à contact@randos.org ou president@randos.org

L'administrateur relaie alors l'information en diffusant une newsletter exceptionnelle.
Ne sont pas pris en compte :

  • les informations sans rapport avec l'activité de Rando's
  • les messages non conformes aux statuts
  • les informations ni importantes, ni urgentes.

 

Les adhérents peuvent déposer des annonces sur Randos-idf.fr

Rubrique Adhérents, "messages à la communauté". 
Il ne s'agit pas de courriels de petites annonces que chacun est libre de consulter.
Elles ne sont publiées qu'après validation par un modérateur : pas de message non conforme aux statuts de l'association.

On admet les annonces du genre : "je revends mon vieux canapé" ou "j'ai une place de spectacle en trop" car ce n'est pas une activité professionnelle.